INDICATEURS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ESSENCES FORESTIÈRES PYRENEENNES

Dans le cadre de l'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique (OPCC), les partenaires de CANOPEE et d'ACCLIMAFOR ont fait un bilan des données mobilisables concernant les indicateurs les plus pertinents pour mesurer les impacts du changement climatique sur les forêts pyrénéennes.
Il est ressorti de cette analyse un focus sur trois indicateurs principaux :

Débourrement_tilleul.jpg

La phénologie

Il s’agit de l’indicateur le plus direct qui devrait répondre le plus rapidement aux modifications du climat, mais il accuse un déficit de données sur le secteur pyrénéen. Il a donc été décidé de mettre en place un réseau de placettes d’observation pour mettre en évidence l’impact du changement climatique par essence à fort enjeu et par région.


Les trois années de collecte de données réalisées dans le cadre d'ACCLIMAFOR permettront de compléter 10 années de suivis de la phénologie et ainsi de pouvoir cerner plus précisément l’importance du phénomène sur le territoire pyrénéen.

aerial-view-1344591.jpg

Le dépérissement

Il s’agit de l’indicateur le plus marquant car il s'agit d'un phénomène très visible qui impacte fortement le paysage. Il a également un impact direct sur l'économie forestière.


Grâce au projet ACCLIMAFOR, il est prévu de compléter l'analyse des données relatives à la défoliation a minima jusqu’en 2020 et ainsi de connaître l’évolution des tendances au travers de données françaises, espagnoles et andorranes harmonisées.

vlcsnap-2021-02-15-11h21m47s777.png

La distribution des espèces

La modification de l'aire de distribution des espèces est un processus sur le très long terme et fortement conditionné par l'aménagement du territoire et par les décisions prises par les gestionnaires de milieux naturels. Ces modifications ne dépendent pas uniquement du changement climatique mais peuvent modifier profondément les écosystèmes et les équilibres forestiers.
 

Le suivi de ces 3 indicateurs permet de préciser l’importance du changement climatique en fonction de la région, des écosystèmes forestiers concernés. Il sera ainsi possible de mieux répondre aux attentes de la société et de la profession en ciblant les essence et les secteurs les plus réactifs aux perturbations qui risquent fort de s’amplifier.

PHENO_NB.png

Arbres

Placettes

Essences

2 228

63

7

suivis individuellement

forestières